Noël En Allemagne : 7 Evènements Et Traditions

Noël est une fête traditionnelle dont les codes sont majoritairement germaniques. Les plus grands passionnés de cette fête y pensent toute l’année ! Depuis les cadeaux pour leurs proches qu’ils achètent toute l’année en prévision, jusqu’à la préparation des décorations !

Lorsque Noël approche, les préparatifs commencent ! Dans cet article je vais présenter comment les allemands fêtent Noël, en abordant 7 traditions et événements typiques de la période de Noël en Allemagne.

L’avent et son calendrier

L’avent est la période qui commence le 4ème dimanche avant Noël et qui se termine à Noël, le 25 décembre. Son nombre de jours est donc variable, de 22 à 28 jours.

Le calendrier de l’Avent est une tradition chrétienne d’origine allemande qui est destinée à nous faire patienter jusqu’à Noël. Son origine remonte en Allemagne au 19ème siècle, où il était fabriqué avec les moyens du bord. On accrochait par exemple 24 images au mur, ou alors on faisait des traits à la craie au mur, et chaque jour les enfants pouvaient en effacer un (notamment dans la tradition protestante).

En 1903 Gerhard Lang sort un calendrier à 2 pans où les enfants pouvaient chaque jour découper une image sur un pan, puis la coller dans le jour correspondant sur le pan d’à côté.

Et à partir de 1920, apparaissent les calendriers de l’avent tels qu’on les connaît aujourd’hui, avec des petites portes derrières lesquelles se trouvent des chocolats.

C’est après la seconde guerre mondiale, que le calendrier de l’Avent est vraiment devenu international, traduit dans toutes les langues. Une star américaine, de la famille du président Eisenhower, vue en photo avec le calendrier a contribué à populariser cet objet de tradition germanique dans le monde entier.

Aujourd’hui on voit ce calendrier sous de multiples formes :

  • Sa forme traditionnelle
  • Sur le web, en tant que jeu
  • Sur les bâtiments dans les pays germaniques notamment : chaque fenêtre correspond à un jour, et est décorée en fonction. Parfois on peut même aller à la fenêtre (Adventfenster) pour se prendre en photo avec la décoration du jour, jusqu’au dernier soir (Heiligen Abend)

La fête de la Saint Nicolas 

Mais qui est le fameux Saint-Nicolas ? C’était un évêque du IVème siècle originaire de Turquie, plus précisément de la ville de Myra, aujourd’hui appelé Demre. Ce n’est pas loin d’Antalya et du chemin de Lycie pour les connaisseurs en randonnée.

Saint-Nicolas de Myre était adepte des dons anonymes envers les filles les plus pauvres, afin d’améliorer leur dot et embellir leur destinée.

La légende raconte qu’il aurait sauvé 3 soeurs de la prostitution. Leur père qui n’avait plus de moyen le leur avait ordonné. Cependant c’était sans compter sur Saint-Nicolas qui leur a offert assez d’or pour les en sauver. Les jeunes filles accrochaient la nuit leurs bas à la cheminée afin qu’ils sèchent. Et la nuit, Saint-Nicolas jetait des pépites d’or par la cheminée, qui se prenaient alors dans les bas.

C’est lui qui est à l’origine de la légende de Père Noël, et aujourd’hui, surtout en Turquie, les deux personnages sont confondus.

Depuis 1222 Saint-Nicolas est le patron des enfants. Le 6 décembre, jour de célébration de sa mort, est alors devenu une occasion de faire des cadeaux aux enfants. Saint-Nicolas consulte au préalable son livre d’or dans lequel sont consignées les actions des enfants. Et si ceux-ci ont été sage, alors il leur offre des cadeaux. Concrètement les enfants placent leurs chaussures devant la porte et le lendemain elles sont remplies de sucreries ou autres petits cadeaux. À la base on offrait les cadeaux de noël à la Saint-Nicolas, mais avec les réformations des 16 et 17ème siècle, cela s’est décalé au 25 décembre.

Parfois Saint-Nicolas est accompagné de Knecht Ruprecht, qui est un personnage qui fait peur aux enfants pour que ceux-ci ne fassent pas de bêtises. Il les punit si ils ne sont pas sages. C’est l’équivalent du père Fouettard. En Suisse on l’appelle aussi Schmutzli ou Krampus.

Aujourd’hui, dans la ville de Myre, l’église de Saint-Nicolas de Myre est un lieu de pèlerinage très fréquenté par de nombreux touristes et en particulier des russes orthodoxes.

Les colons européens ont ramené la légende du Saint-Nicolas aux états-unis au 18ème siècle. C’est alors qu’est apparu vraiment le Santa Claus, comme on le connaît aujourd’hui, surtout à la suite d’une pub de Coca-Cola dans les années 1930 qui l’a popularisé !

Les Marchés De Noël

Die Weihnachtsmärkte, ou les marchés de Noël sont une véritable institution en Allemagne. ils existent depuis très longtemps et sont également une tradition d’origine germanique, mais plus ancienne que le calendrier de l’Avent.

À la base il s’agissait de marchés qui avaient lieu avant la période hivernale afin de s’équiper en couvertures et en autres objets utiles pour se protéger du froid, ou pour faire son stock de viande.

Au 14ème siècle, des fabricants de jouets, de corbeille, ou encore des confiseurs ont obtenu le droit de monter des stands sur ces marchés, afin de mettre à disposition les petits cadeaux pour les enfants à Noël.

Puis la tradition de ces marchés d’avant l’hiver s’est perpétuée. L’un des premiers marchés en lien avec Noël fut celui de Munich en 1310, qui était en fait un des premiers marchés de Saint-Nicolas : “Nikolausmarkt”.

Ce n’est qu’au début du 20ème siècle que les marchés sont devenus un évènement lié à la période de l’Avent et donc à Noël : ils sont donc devenus les marchés de Noël.

Puis à partir des années 90, ces marchés sont devenus des évènements de plus en plus commerciaux. Alors de plus en plus de villes européennes et dans le Monde se sont mises à créer leur propre marché de Noël, afin de générer un flux touristique et financier supplémentaire pour la commune.

À la base les marchés de Noël étaient dans les régions de tradition germanique. En Allemagne, Autriche, Suisse, ou encore en Alsace bien sûr avec le marché de Noël de Strasbourg, l’un des plus beaux d’Europe.

Les marchés de Noël les plus connus en Allemagne sont ceux de Dresden, Frankfurt am Main, Stuttgart, Köln, ou encore Heidelberg, et Munich. En Autriche, le marché de Noël de Vienne est également très réputé et fréquenté.

Mais les USA, avec Chicago ou New York par exemple, ont également leur marché de Noël, tout comme Tallinn en Estonie qui est connue pour cela, mais encore toutes les plus grandes villes d’Europe et bien d’autres dans le Monde depuis la commercialisation de l’évènement.

Mais que fait-on au marché de Noël à part acheter des objets de Noël ? Eh bien, on consomme notamment du vin chaud. Encore une fois une tradition d’Europe de l’Est et du Nord. Le vin chaud est une tradition européenne qui a surtout pris racine en Suède et qui s’est ensuite développée dans toute l’Europe. C’est un vin souvent rouge épicé et au miel.

On consomme aussi un gâteau dénommé le Christollen ou Weihnachsstollen ! Il s’agit d’un cake aux fruits confits et farci à la pâte d’amande ! Délicieux ! Ce gâteau représente traditionnellement Jésus dans ses langes. Sa surface est saupoudrée de sucre glace.

Christollen
Weihnachtsstollen

Les gâteaux de Noël

Le Christollen

Il y a surtout 2 types de gâteaux que je retiens de cette période en Allemagne, c’est le Stollen déjà abordé plus haut. C’est une tradition à Noël. Vous les verrez apparaître dans les supermarchés dés le mois d’octobre !

Si vous êtes gourmand je vous conseille d’essayer la recette de Stollen suivante :

300 gRosinen
3 ELRum, brauner
540 gWeizenmehl
90 gZucker
85 gButterschmalz
250 gButter
50 gZitronat
50 gOrangeat
120 gMandel(n), gemahlene
30 gMarzipanrohmasse
½ TLSalz
1Zitrone(n), unbehandelt, abgeriebene Schale
½ TLGewürzmischung für Stollen oder gemahl. Muskatblüte
140 mlMilch
2 WürfelHefe, frische
100 gButterschmalz
75 gZucker
100 gPuderzucker

Préparez les ingrédients :
La veille, mettez les raisins secs dans un bol, mélangez-les avec du rhum et laissez-les tremper. Pesez le reste des ingrédients de la pâte, à l'exception du lait et de la levure, et laissez-les reposer à température ambiante.

Préparez la pâte :
Le lendemain, faites chauffer la moitié du lait, mettez-le dans un grand bol. Émiettez la levure, remuez à la fourchette jusqu'à obtenir une pâte lisse. Ajoutez 1 pincée de sucre et 3 cuillères à soupe de farine. Mélangez bien le tout. Couvrir et laisser lever dans un endroit chaud pendant environ 20 minutes.

Pétrir la pâte :
Ajoutez le reste de la farine, les épices, le zeste de citron, le sucre, le sel, le reste du lait, le beurre clarifié, le beurre, les amandes et la pâte d'amandes à la pré-pâte et pétrissez le tout avec les crochets du batteur à main. Versez la pâte sur le plan de travail, appuyez un peu à plat. Ajoutez au milieu les écorces de citron et d'orange confites et les raisins secs. Retournez les côtés, pétrissez tout soigneusement avec vos mains.

Façonner la pâte :
Laissez la pâte lever pendant 1 heure. Préchauffez le four à 175°. Pétrir la pâte. Former un pain ovale sur une surface farinée. Appuyez au milieu avec le rouleau à pâte de façon à créer 2 renflements en haut et en bas.

Former les stollen :
Roulez une moitié légèrement à plat et repliez-la sur l'autre moitié. Formez le stollen avec les bords de vos mains et placez-le en diagonale sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire sur la deuxième grille en partant du bas pendant environ 60 minutes.

Brosser avec du beurre clarifié :
Badigeonnez plusieurs fois le stollen sur la plaque de cuisson encore chaude avec du beurre clarifié liquide. Saupoudrer de sucre et tamiser les 2/3 du sucre glace par-dessus. Laissez-le refroidir. Saupoudrez avec le reste du sucre glace.

Le stollen a tendance à se heurter à la largeur, mais ce n'est qu'un problème d'optique. Après la cuisson, tirez délicatement le stollen avec le papier de cuisson sur une grille à gâteau, car le stollen se brise très facilement. Il doit être conservé dans un endroit frais, enveloppé dans du papier d'aluminium, pendant 14 jours avant d'être découpé.

Les Weihnachtskekse

Puis le deuxième type de gâteau pour Noël ce sont les Weihnachtskekse : ce que l’on appelle en Alsace les Bredele.

Ce sont de simples petits gâteaux qui prennent la forme de petits bonhommes, d’étoile, d’étoiles ou d’autres formes géométriques, et qu’on peut déguster pendant la période de l’Avent, et même accrocher au sapin de Noël en guise de décoration.

La recette est très simple, à base de farine, beurre, oeufs, sucre, et décorations sucrées au choix en guise de finition.

Voilà une recette pour ces gâteaux typiques de Noël :

250 gMehl
125 gZucker
1 Pck.Vanillezucker
1 TLBackpulver
n. B.Salz
1Ei(er)
100 gButter

Tout d'abord, les ingrédients secs, c'est-à-dire la farine, le sucre, la levure et le sel, sont mélangés. Ce mélange de farine est ensuite posé sur le plan de travail et forme un creux au milieu avec les mains. L'œuf est ensuite placé dans ce creux et le beurre est réparti autour. Ensuite, pétrissez le tout avec vos mains jusqu'à obtenir une pâte à biscuits pas trop collante. Si la pâte est trop molle pour vous, vous pouvez simplement la mettre au réfrigérateur pendant quelques minutes. Ensuite, vous pouvez l'enrouler aussi épais que vous le souhaitez et en découper des biscuits.

Ensuite, faites-les cuire dans le four préchauffé à 190 °C à feu vif/inférieur pendant 7 à 10 minutes.

Avant de les décorer, les biscuits doivent d'abord refroidir, puis vous pouvez les décorer à votre guise avec du chocolat, du glaçage, des crumbles, etc. C'est particulièrement amusant avec les enfants.

Les Zimtsterne

Enfin à Noël les allemands aiment beaucoup les étoiles à la cannelle, ou Zimtsterne. En fait il s’agit d’un type particulier de Bredele ou de Weihnachtskekse.

Vous en trouverez la recette en français ici :

https://www.bredele.fr/etoiles-a-la-cannelle

le Repas de Noël

Le 24 décembre au soir, on fête le Heiligen Abend. Vers 17h retentit une petite clochette pour annoncer le début des festivités, surtout pour les enfants :). Alors l’échange des cadeaux peut commencer : on appelle cela la Weihnachtsbescherung. Le repas intervient après l’échange des cadeaux. Ce repas est en général un plat typique de la région, mais pas forcément un repas de Noël. C’est un repas qui reste simple afin de rappeler les conditions modestes dans lesquelles la naissance de Jésus a eue lieu.

Par contre, le 25 décembre, qui est le jour de Noël le repas est plus festif.

Les 3 grandes composantes du repas de noël sont :

  • Entrée : Saumon fumé, charcuterie, saucisson grillé
  • Plat de résistance : souvent de l’oie rôtie ou farcie aux chataignes par exemple, et accompagnée de fruits et légumes épicés. Le plat se nomme en allemand : die Weihnachtsgans. (die Gans : L’oie)
  • Dessert : les fameux petits sablés typiques de Noël ou Weihnachtsplätzschen déjà abordés plus haut (Bredele, ou Bredala en Alsace). Et bien sûr en guise de bûche de Noël, tout simplement le Christollen : ce magnifique cake aux fruits confits fourrée à la pâte d’amande et garni de sucre glace. 😍 un kif pour ma part.

Le Sapin de Noël

Le sapin de Noël est une tradition païenne d’origine germanique, encore une fois. En Allemagne, on se procure un sapin de Noël au courant du mois de décembre, puis on le range dans un coin sans le décorer. Puis ce n’est que le 24 décembre qu’on le décore, avant de procéder à l’échange des cadeaux.

Alors qu’en France nous le commençons en général plus tôt, parfois même pour certaines en Novembre ! En Allemagne le sapin se fait au dernier moment, mais pourra rester jusque début Février !

Depuis des siècles les plantes à feuilles persistantes, comme les sapins, ont toujours été un symbole de fertilité et de vitalité. On accrochait des branches de sapin dans les maisons par exemple pour chasser les mauvais esprits et pour garder le moral jusqu’au printemps suivant.

Ce serait au 15ème siècle qu’un des premiers sapins de noël serait né à Fribourg en Brisgau en Allemagne, où des membres d’une association de boulangers auraient décoré un sapin avec des pommes, des noix, ou encore du pain d’épice (Lebkuchen)

Puis les sapins de noël se seraient multipliés en Alsace au 17ème siècle. Mais le premier arbre de noël décoré avec des bougies daterait de 1611. L’une des premières traces littéraire du sapin de Noël apparaît dans un livre de Goethe : “Les souffrance du jeune Werther”.

Ensuite la coutume s’est développée chez toutes les familles bourgeoises dans un premier temps au 19ème siècle. Puis la coutume s’est introduite au Etats-Unis par le biais d’expatriés ! Les premiers sapins de Noël éclairés étaient bientôt nés.

Le sujet des sapins de Noël vous intéresse ? Je vous invite à pratiquer votre compréhension écrite en lisant les articles de blog de ce site web

Les décorations de Noël

Il y a les décorations de Noël pour orner le sapin, mais également celles pour orner les maisons !

Les décorations extérieures

Dés le mois de Novembre, après Halloween, on voit fleurir un peu partout en Allemagne des décorations de Noël qui illuminent les rues, les arbres, les fontaines, mais encore les maisons des particuliers.

Ce phénomène prend de l’ampleur chaque année, avec des maisons qui deviennent de véritables parc d’attractions à elles seules.

Regardez par exemple cette maison en Allemagne, incroyablement ornée de milliers de lampes LED et autres accessoires de Noël. C’est la maison la plus décorée d’Allemagne en 2017, record à battre : elle a 535 000 lumières. Elle se trouve à Calle dans le Nord de l’Allemagne, et a nécessité 6 mois de préparation par le couple de propriétaires et presque 5 kilomètres de câbles électriques !

L’investissement en décorations de Noël représente environ 150 000 € ! Et 3000 € de courant électrique supplémentaire en Décembre ! Le tout financé en partie par un mini marché de Noël personnel, et entre autres la vente de Glühwein (vin chaud) !

Cela vous plairait de trouver des maisons de noël à visiter ? Alors je vous invite à visiter ce site qui en répertorie un bon nombre ! http://www.weihnachts-lichter.de/

Les décorations autour du sapin de Noël

La Boule de noël est une invention allemande. Elle fut inventée dans un petit village entre Nuremberg et Berlin au 16ème siècle !

Au début elle était soufflée en verre, mais ne servait pas à décorer des sapins de noël. Ce n’est que vers le 19ème siècle qu’elle est venue orner les sapins de noël. Les sapins de Noël se décoraient généralement avec des pommes et des hosties.

Aujourd’hui les boules sont des imitations métal ou verre. En réalité elles sont moulées en polystyrène puis recouvertes d’une couche métallique par exemple et ensuite d’éléments de décoration comme des paillettes.

Laisser un commentaire

Remonter