Savoir Quand Utiliser Le Datif Et L’Accusatif En Allemand ?

Le datif et l’accusatif sont les deux cas les plus utilisés dans la langue allemande. Je choisis d’en parler dans le même article car ils représentent un spécificité de la langue allemande, qui prend des formes différentes selon la notion de mouvement (accusatif) ou de localisation (datif).

L’accusatif correspond au cas du C.O.D, complément d’objet direct, et répond à la question “qui” ou “quoi”. Tandis que le datif correspond au C.O.I, complément d’objet indirect et répond à la question “à qui” ou “à quoi”. On utilise l’accusatif ou le datif :

  • si le bout de phrase est C.O.D ou C.O.I
  • après certains verbes
  • après certaines prépositions.

À l’accusatif ou au datif, les articles définis ou indéfinis, les prnoms, ou encore les adjectifs, prennent une forme différente de leur forme de base.

Au début de l’apprentissage cela semble déroutant car en français les pronoms et les adjectifs ne se distinguent que par le genre féminin ou masculin. Mais il est possible de retenir quelques règles pour utiliser la bonne forme la plupart du temps.

L’essentiel Pour Savoir Utiliser Le Datif Ou L’Accusatif

Lors de la construction d’une phrase, si la proposition répond à la question “qui” ou “quoi”, alors il s’agit d’un COD, et on le met à l’accusatif.

Par exemple :

Je mange une pomme. Question : Je mange quoi ? 
Réponse : Je mange une pomme. Donc "une pomme" est le COD.

Donc le pronom indéfini “une” se décline à l’accusatif en allemand, ce qui donnera :

Ich esse gerade einen Apfel. 

En effet le mot Apfel est masculin : der Apfel. Donc le pronom indéfini prend sa forme à l’accusatif masculin : einen

D’autre part si la proposition répond à la question “à qui” ou “à quoi”, alors il s’agit d’un COI et on le place au datif.

Par exemple :

Je donne une pomme à la fille. 
Question : Je donne une pomme à qui ?
Réponse : À la fille. Donc "la fille" est un COI.

Donc le pronom défini “la” se décline au datif, ce qui donne :

Ich gebe dem Mädchen einen Apfel.

En effet le mot Mädchen est neutre : das Mädchen. Donc le pronom das prend sa forme au datif neutre : dem.

Après Quels Verbes Utiliser Le Datif Ou L’Accusatif ?

90% des verbes sont suivis de l’accusatif. Ce qui vous donne seulement une chance sur 10 de vous tromper si vous n’utilisez que l’accusatif !

Les 10% de verbes restants sont suivis du datif. Voilà une liste de 10 verbes importants suivis du datif :

  • danken : remercier. Ex : Ich danke dir.
  • helfen : aider. Ex : Bitte helfen Sie mir.
  • antworten : répondre. Ex : Er hat mir geantwortet.
  • folgen : suivre. Ex : Ich folge dir.
  • gefallen : plaire. Ex : Es gefällt mir gut.
  • gehören : appartenir. Ex : Dieses Buch gehört dir.
  • glauben : croire. Ex : Ich glaube dir nicht.
  • vertrauen : faire confiance. Ex : Sie vetraut seinem Vater.
  • absagen : refuser. Ex : Ich muss dir absagen.
  • fehlen : manquer. Ex : Mir fehlt ein Teil.

Après Quelles Prépositions Les Utiliser ?

Prépositions suivies de L’ACCUSATIF
ohnesans
gegencontre
durchà travers
umautour (de)
fürpour
Prépositions suivies du DATIF
ausde (en provenance de…)
beichez (localisation)
mitavec
nachen direction de (ou si utilisée dans le sens temporel : après)
seitdepuis
vonde (provenance)
zuchez (idée de mouvement, déplacement vers chez quelqu’un)

Exemple :

Sans moi rien ne va plus | Ohne mich geht gar nichts
Je vais chez le coiffeur | Ich gehe zum Friseur (zum = zu dem)
Je suis chez toi | Ich bin gerade bei dir
J'attends depuis une éternité | Ich warte seit einer Ewigkeit

Comment Former Le Datif Ou L’Accusatif ?

On a remarqué que l’accusatif ou le datif se matérialise par la forme de l’article défini, indéfini, du pronom ou encore de l’adjectif, car ces derniers se déclinent.

Il suffit donc de connaître les différentes formes, et souvent elles sont présentées sous forme d’un petit tableau, qui permet de s’en souvenir visuellement.

Les articles définis

Voilà le tableau de déclinaison des articles définis

CasMasculinFémininNeutrePluriel
Nominatifderdiedasdie
Accusatifdendiedasdie
Datifdemderdemden

On remarque que seule la forme masculine change à l’accusatif : der devient den. Par contre au datif, toutes les formes sont différentes.

Prenons un exemple :

Je donne la pomme à la femme | Ich gebe der Frau den Apfel.

Le mot Frau est féminin : die Frau | la femme. Et le mot Apfel est masculin : der Apfel | la pomme.

Question 1 : Je donne la pomme à qui ? Réponse : à la femme. Donc la femme est COI => donc utilisation du datif. C’est pourquoi die devient der devant Frau.

Question 2 : Je donne quoi à la femme ? Réponse : Je lui donne la pomme. Donc l’article prend sa forme à l’accusatif : den Apfel.

Les articles indéfinis

Voilà le tableau de déclinaison des articles indéfinis

CasMasculinFémininNeutrePluriel
Nominatifeineineein
Accusatifeineneineein
Datifeinemeinereinem

De la même manière, on remarque qu’à l’accusatif seule la forme masculine change puisque ein devient einen.

Au datif toutes les formes sont différentes.

Prenons un exemple :

Je donne une pomme à une femme. 

Question : Je donne quoi à qui ? Réponse : “une pomme” est un COD et “une femme” est un COI.

Donc l’article indéfini devant pomme prend la forme : einen, et celui devant femme prend la forme : einer.

Ich gebe einer Frau einen Apfel.

Les pronoms

Voilà le tableua de déclinaison des pronoms

CasNominatifAccusatifDatif
1ère pers. sing.ichmichmir
2ème pers. sing.dudichdir
3ème pers. sing. masc.erihnihm
3ème pers. sing. fem.siesieihr
3ème pers. sing. neutreesesihm
1ère pers. plur.wirunsuns
2ème pers. plur.ihreucheuch
3ème pers. plur.siesieihnen
3ème pers. PolitesseSieSieIhnen

Prenons quelques exemples pour comprendre leur utilisation :

Il lui donne une pomme. Question : il donne une pomme à qui ? Réponse : à lui. Donc “lui” est COI => utilisation du datif 1ère pers. sing. masc.

Ce qui donne :

Er gibt ihm einen Apfel

Quelques autres exemples :

Il nous donne un couteau | Er gibt uns ein Messer
Vous leur apportez du pain | Ihr bringt ihnen Brot

Les adjectifs

Les adjectifs se déclinent également. Et leur forme dépend de l’article les précédant. Voilà le tableau avec l’adjectif klein | petit pour l’exemple :

Avec un article défini

CasMasculinFémininNeutrePluriel
Nominatifder kleine Apfeldie kleine Katzedas kleine Autodie kleinen Schüler
Accusatifden kleinen Apfeldie kleine Katzedas kleine Autodie kleinen Schüler
Datifdem kleinen Apfelder kleinen Katzedem kleinen Autoden kleinen Schülern

On remarque qu’il n’y a que 2 formes :

  • Ajout d’un -e
  • Ajout de -en

Au datif c’est systématiquement l’ajout de -en, et au pluriel l’ajout d’un -n à la fin du nom. (ici Schülern)

Avec un article indéfini

CasMasculinFémininNeutrePluriel
Nominatifein kleiner Apfeleine kleine Katzeein kleines Auto
Accusatifeinen kleinen Apfeleine kleine Katzeein kleines Auto
Datifeinem kleinen Apfeleiner kleinen Katzeeinem kleinen Auto

On remarque qu’au datif l’adjectif prend toujours -en, tout comme avec l’article défini. Ce qui en fait un cas très simple concernant les déclinaisons…c’est toujours -en.

Sans article devant l’adjectif

CasMasculinFémininNeutrePluriel
Nominatifkleiner Apfelkleine Katzekleines Autokleine Autos
Accusatifkleinen Apfelkleine Katzekleines Autokleine Autos
Datifkleinem Apfelkleiner Katzekleinem Autokleinen Autos

Autre question

Où placer le datif par rapport à l’accusatif ? Le plus souvent le datif se place avant l’accusatif dans l’ordre de construction de la phrase. Par exemple : je donne la pomme à la femme | Ich gebe der Frau den Apfel. Mais si l’on souhaite insister, sur le complément d’objet direct (COI), en tant que donnée la plus importante de la phrase, on peut choisir de le placer après le complément d’objet direct (COD). Ce qui donnerait ici : Ich gebe den Apfel der Frau.

Je vous propose de répondre en commentaire en me donnant votre version de ces deux phrases en allemand :

  • Demain, je vais chez Karl avec ma petite soeur.
  • Je suis chez ma tante, et j’attends mon frère.

Vous devrez faire attention à la préposition “chez” qui s’exprime différemment si on se trouve dans le cas d’une localisation, ou d’un déplacement. De plus après cette préposition, il faut utiliser un cas particulier : attention à la déclinaison.

Laisser un commentaire

Remonter