Pourquoi Les Allemands Préfèrent l’Eau Gazeuse ?

Ce matin j’achetais une bouteille de Perrier aromatisée fraise. C’est ce que je voulais commander la dernière fois que j’étais au restaurant en Allemagne, mais ils n’avaient que de la Gerolsteiner. En y repensant j’ai voulu savoir pourquoi au restaurant en France on nous propose la carafe d’eau alors qu’en Allemagne on propose le choix “Mit oder Ohne”, avec ou sans gaz.

Il y a 2 grandes raisons pour lesquelles les Allemands boivent très souvent de l’eau gazeuse :

  • Vers 1783 c’est un allemand Johan Jakob Schweppe qui dépose un brevet pour un procédé de dissolution du CO2 dans l’eau minérale.
  • De nombreuses sources d’eau minérale naturelle allemandes contiennent du CO2 à l’état naturel, d’où cet ancrage dans la culture allemande.

Ce serait donc une sorte de tradition principalement due au fait que les sources soient naturellement riches en CO2. Mais est-ce une bonne habitude ? L’eau gazeuse est-elle meilleure pour la santé ? Peut-on quand même demander une carafe d’eau plate au restaurant en Allemagne ou est-ce mal vu ?

L’ingéniosité d’un Allemand industrialise la production d’eau minérale naturelle gazeuse

C’est à la base un chimiste anglais, Joseph Priestley, en 1767, qui le premier cherche et parvient à ajouter du CO2 artificiellement dans l’eau en y mélangeant de l’acide sulfurique et du carbonate de calcium qui dégageaient du CO2 par réaction.

Le but de base était de tenter un remède contre le scorbut. Le navigateur James Cook fut le premier à utiliser de l’eau gazeuse dans ce but, mais en vain.

C’est plus tard qu’un jeune Allemand, Johann Jakob Schweppe, joaillier à Genève, a l’idée d’ajouter du bicarbonate de sodium et de l’acide tartrique pour simplifier la réaction. Son idée, qu’il baptise le Geneva-System, permet d’industrialiser la production d’eau gazeuse de manière artificielle. Ainsi toutes les sources d’eau minérale naturelle allemandes peuvent créer de l’eau gazeuse.

Fin du XVIIIème siècle, les eaux minérales naturelles connaissent un regain de popularité pour leurs minéraux et leurs soi-disantes propriétés curatives. Or le CO2 aide à conserver ces propriétés. En effet grâce à son effet bactériostatique, il maintient la fraicheur de l’eau en neutralisant les bactéries. Il naît alors une mode de consommation de l’eau pétillante car moins susceptible de transmettre des maladies infectieuses que l’eau non gazeuse.

En Allemagne Les Nombreuses Sources d’Eau Minérale Naturelle Contiennent du Dioxyde De Carbone

De nombreuses sources d’eau minérale naturelle allemandes contiennent du CO2 à l’état naturel, notamment dans la région de l’Eifel Volcanique (entre Francfort et Cologne), et contribuent donc à cette habitude allemande.

Déjà au 1er siècle ap. J.C. les Romains, adeptes des bains thermaux, avaient découvert avec enthousiasme les sources gazeuses allemandes. Depuis cette époque l’attrait des Allemands pour ce type d’eau n’a pas cessé et s’est inscrit dans la tradition.

Cette eau gazeuse est principalement due à la présence de terrains volcaniques aux environs, dont l’activité cause la présence du CO2 dans l’eau minérale.

Parmi les sources les plus connues, on retrouve Selters, d’où est originaire l’eau de Seltz. On retrouve également Gerolstein, dont le succès industriel a conforté cette tradition allemande. Mais il y a également une multitude de petites sources disséminées sur tout le territoire. Chacune a son eau, qui n’est souvent disponible que dans la région de la source.

L’eau minérale gazeuse est-elle meilleure pour la santé ?

Au 18ème siècle, l’eau plate était probablement contaminée, et l’effet bactériostatique du CO2 permettait de neutraliser les bactéries. Ainsi la consommation d’eau minérale gazeuse était reconnue par le corps médical comme bonne pour la santé. Mais aujourd’hui l’eau plate de ville est contrôlée et potabilisée dans la plupart des cas.

Cependant, il y a deux effets qui pourraient avoir une influence positive sur la santé. Tout d’abord le fait de boire un verre d’eau avant de manger permet d’augmenter la satiété. Et les bulles de CO2 augmenteraient cet effet, induisant alors indirectement l’ingestion de moins d’aliments par la diminution de la faim.

D’autre part, Le bicarbonate de l’eau gazeuse permet une meilleure digestion des graisses car il neutralise les acides gras. Et enfin ce même bicarbonate améliore le transit.

Le pH mesuré pour ces eaux pétillantes tourne autour de 5,5, ce qui est légèrement plus acide que l’eau plate (pH de 7), mais qui reste acceptable pour l’estomac dans lequel règne des pH de l’ordre de 2.

Donc l’eau gazeuse aurait un effet réellement bénéfique sur la santé et pourrait inciter de nombreux allemands à la préferer à l’eau de conduite (Leitungswasser).

Bien sûr les allemands d’aujourd’hui ne savent pour la plupart pas pourquoi ils boivent de l’eau gazeuse. La plupart diront qu’ils préfèrent le goût un peu acidulé du aux bulles de CO2, ou encore qu’elle est meilleure pour la santé, parce qu’on leur a toujours dit ou qu’ils l’ont toujours entendu.

Les Allemands Peuvent-ils Quand-Même Demander Une Carafe d’Eau Au Restaurant ?

Cela ne se fait généralement pas de demander de l’eau du robinet dans un restaurant en Allemagne. Vous êtes catalogués touristes en le faisant. En effet il est considéré comme normal de payer sa bouteille d’eau, qu’elle soit plate ou gazeuse (Stilles Wasser oder Sprudelwasser)

Certains restaurants font d’ailleurs payer l’eau du robinet. Ce qui n’est pas le cas en France, ou même en Autriche où les restaurants servent normalement l’eau du robinet, gratuitement.

Cependant, fin 2019, une directive européenne est en passe d’être votée et souhaite orienter les restaurateurs européens vers cette tendance. Ce ne sera pas une obligation.

L’idée à retenir serait qu’il est possible de faire durer le repas des clients en leur offrant une bouteille d’eau par exemple, et que le restaurateur utilise sa force de vente afin de leur vendre d’autres produits qui font de la marge. On essaye de faire passer l’eau gratuite du robinet pour un appat déguisé en cadeau pour inciter à la consommation.

Les Autres Boissons Découlant De Cette Tradition Gazeuse

Le Schorle

Il en existe plusieurs sortes, et notamment l’Apfelschorle, boisson très populaire. Il s’agit simplement d’un mélange de jus de pomme et d’eau minérale naturelle gazeuse.

L’origine du mot Schorle a sa propre légende : Il viendrait d’une habitude française qu’auraient eu les Huguenots au 18ème siècle lorsqu’ils trinquaient au vin coupé d’eau gazeuse. Ils lancaient alors un : “Toujours l’Amour”.

Les oreilles allemandes l’auraient alors interprété comme “Schorle Morle”. Si je tentais une explication, je dirais qu’en étant bourré un allemand aurait essayé de répéter “Toujours l’amour” plusieurs fois, ce qui aurait donné “Touchour lamour touchour lamour” après il inverse donc ca donne “Touchour lamour lamour touchour touchour lamour” et il s’emmêle les pédales “Touchourla mourla mour touchour lamour” 😉 et voilà comment est né Chourla mourla, puis Schorle Morle et finalement Schorle tout court, la faute au trou de mémoire.

Ce qui nous amène au deuxième grand type de Schorle : Le Weinschorle. C’est du vin blanc rouge ou rosé mélangé avec de l’eau gazeuse.

Le Radler

C’est de la bière coupée au Sprite (60% – 40%) ce qui a pour effet de diminuer le pourcentage d’alcool contenu dans la bière (Pils) de base.

Les femmes apprécient cette boisson, pour son côté plus sucré que la bière, et pour l’ivresse moins rapide.

En me renseignant un peu plus sur l’histoire de l’eau gazeuse, ce qui m’a le plus surpris fut l’histoire de Schweppes. Je n’avais jamais imaginé qu’une telle invention était à la base de cette marque ! Je vous laisse un lien vers le résumé de son histoire, car si vous êtes arrivés au bout de cet article, votre curiosité voudra aller là voir.


Il me reste à vous indiquer quelques sources qui m’ont inspiré pour écrire à ce sujet :

Laisser un commentaire

Remonter